Pour représenter la difficulté des courses, Canasson futé a un code bien à lui. Il prend notamment en compte les différentes disciplines du jour. Pour qu’une journée soit classée verte, les courses de galop et de trot doivent être considérées comme relativement « simples ». Si l’une des deux disciplines est trop floue, alors le voyant passe automatiquement au orange. Enfin, la difficulté des courses varie aussi selon les hippodromes. Les hippodromes néerlandais mettent souvent en scène des courses aux arrivées logiques, par exemple, alors que la plupart des hippodromes français de province nous gratifient parfois de jolies surprises. Tout ceci est bien évidemment pris en compte. Le tout est représenté par 5 codes de couleurs différentes, qui sont donnés chaque jour à titre indicatif :

Le code couleur de Canasson Futé :

Indice de difficulté des courses
Canasson Futé
Canasson futé : difficulté des courses
Canasson futé : difficulté des courses
Canasson futé : difficulté des courses
Canasson futé : difficulté des courses
Canasson futé : difficulté des courses
Journée verte : Les réunions du jour laissent présager des arrivées assez logiques. Les rapports seront sans doute assez faibles, mais le pourcentage de réussite élevé.

Journée orange clair : Les courses du jour promettent quelques surprises, mais dans l’ensemble les favoris devraient répondre présent. Il faudra simplement éviter quelques réunions.

Journée orange foncé : Les courses seront assez complexes et de nombreuses surprises viendront pimenter les rapports à l’arrivée. Attention au choix des courses et aux outsiders.

Journée rouge : Les réunions sont toutes très difficiles à cerner. Les bases logiques sont rares et les courses promettent de nombreux rebondissements. Pour les amateurs de paris spéculatifs...

Journée noire : Les réunions sont extrêmement difficiles. Aucun cheval ne semble fiable, les lots sont de basse qualité et les partants manquent d’expériences valables. Il vaut mieux s’abstenir...